le dîner

Icône vimeoIcône youtube

Partant d’une trame toujours identique (deux personnages en invitent trois autres à partager un dîner à une occasion particulière), le spectacle se crée en direct chaque soir. Le public, par petits groupes de spectateurs, est invité à définir le profil des personnages, à l’aide d’une vingtaine de questions proposées par les comédiens

UN SPECTACLE PARTICIPATIF

Le Dîner s’agit d’un spectacle improvisé qui se construit avec à la complicité du public. Les comédiens n’ont appris aucun texte et ne savent pas quels personnages ils auront à interpréter. Ils n’ont pas répété la pièce. Chaque représentation est unique.

Des choses encore jamais révélées seront énoncées, des règlements de compte peuvent avoir lieu, de grandes décisions seront peut-être prises… C’est une pièce aux multiples enjeux qui va se dérouler sous l’œil complice du spectateur.

LA CONSTRUCTION DES PERSONNAGES

Chaque comédien part à l’écart avec une partie du public. Il a en main une liste d’une vingtaine de questions préparées par le metteur en scène et destinées à définir son personnage : son caractère, sa situation sociale, ses liens ou secrets cachés avec les autres invités etc…

Le comédien pose les questions au public qui propose des réponses. C’est un vote qui permet de choisir la réponse parmi les propositions.

En quinze minutes, les spectateurs créent ainsi le portrait du personnage que va ensuite interpréter chaque comédien.

LES PRÉPARATIFS

Le public, sans avoir connaissance des autres personnages que celui qu’il a contribué à définir, vient s’installer dans la salle, dans un dispositif quadri-frontal. Il participe au choix d’un morceau de musique qui servira de générique au spectacle. Pendant ce temps, chaque comédien rejoint le plateau et sans communiquer avec les autres, choisit son costume et se prépare à entrer dans la peau de son personnage.

LA REPRÉSENTATION

Le générique est envoyé. Les deux hôtes finissent de préparer la table dans un décor très réaliste. Les festivités peuvent commencer. Les invités arrivent peu à peu et le scénario s’écrit sous le regard du public.

LA POSITION DU PUBLIC

Le spectateur se trouve dans une situation inhabituelle. Il participe à l’écriture de la pièce à partir des propositions qu’il a émises et il assiste en direct à leurs transformations en matière théâtrale. Ainsi il va de manière assez jubilatoire prendre conscience du travail d’écriture dramaturgique et de la construction d’un personnage.

Cette position “subjective” du public aiguise son œil de spectateur, elle lui permet d’avoir une réflexion sur le principe de la création dramaturgique mais aussi sur l’importance du point de vue dans la compréhension d’un conflit.

Ce spectacle donne l’occasion de créer, avec le public, des moments de partage et de convivialité. La structure d’accueil peut imaginer d’organiser des ateliers cuisine en amont, des repas de quartier après…